La spontanéité italienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La spontanéité italienne

Message  marianne le Lun 7 Jan - 15:14

Hier, nous nous sommes rendus dans une pizzeria de la région de Liège. On n'a pas attendu que je flashe sur Alessio pour apprécier la cuisine italienne. C'est une de nos, peut-être même notre cuisine préférée depuis pas mal d'années et nous ne nous en privons pas (dans la mesure des kg à respecter). Donc...à la fin du repas, nous avons complimenté le garçon, entre autres pour la délicieuse ciabatta maison cuite au feu de bois. Et bien, il est venu ensuite spontanément nous en offrir une. Nous avons trouvé ça super sympa. Les belges n'ont pas ce genre d'attention, et point de vue restos, je sais de quoi je parle, nous y sommes souvent. Nous avons déjà eu le cas il y a quelques années avec le patron d'un resto qui nous avait proposé de nous rapporter de son excellent café d'Italie, mais son établissement se trouvait un peu trop éloigné de chez nous, malheureusement.
Un jour, une amie italienne (j'ai eu dans ma jeunesse 2 ou 3 très bons copains italiens dont l'une de mes 2 meilleures amies d'enfance et d'adolescence, nous étions inséparables, elle s'appelait Sandrina et nous la surnommions pour des raisons que je vous passerai, mais c'était assez gag, "Boni"), m'a dit que ce qu'elle regrettait un peu chez nous les gens du nord, c'est que nous accumulions les rancunes. Eux, ils s'engueulent une bonne fois, ils vident leur sac, percent l'abcès et repartent à zéro. Nous, on a tendance à dissimuler (peut-être même à nous dissimuler à nous-même) nos rancoeurs , mais elles restent là, sous-jacentes pour refaire surface un jour ou l'autre. Je remarque encore en regardant " La meglio giventù" que mon amie n'avait pas tort (le père de Matteo et Nicolas avec sa femme: ils s'engueulaient mais s'aimaient profondément, s'estimaient et auraient refait leur vie ensemble).
Je n'aurai jamais l'impulsivité innée de ces gens du sud bourrés de soleil. Mais je crois que nous avons certaines leçons à en tirer, comme de toutes les expériences et rencontres de notre vie. Que ces expériences soient bonnes ou mauvaises, nous devons gratter afin de trouver ce qui peut nous enrichir et nous rendre plus forts et meilleurs car rien dans la vie n'est superflu. Qu'en pensez-vous?
Pardon pour la longueur, mais ça me semblait intéressant à être soulevé.

marianne
Membre ultra actif
Membre ultra actif

Messages : 258
Date d'inscription : 03/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La spontanéité italienne

Message  Leslie le Lun 7 Jan - 21:01

C'était très interessant de te lire Marianne! Eh bien moi je n'ai jamais connu d'Italiens donc je ne connais pas trop leur attitude, mais je ne sais pas pourquoi ça ne me surprends pas lorsque tu dis que quand ils ont des choses à dire en face, ils vident bien leur sac et puis on en parle plus! J'avais déjà cette vision d'eux, comme étant des personnes franches et directes! Et je trouve que c'est plutôt une bonne chose car comme tu le dis, on a souvent tendance à dissimuler nos rancoeurs à l'intérieur de nous-même et puis un jour ça sort et souvent au moment le plus inopportun et après ça fait du mal aux gens (je n'ai pas beaucoup d'expérience pour dire ça mais ça m'est déjà arrivé); Tu as raison, nous devrions en tirer une bonne leçon!

Leslie
Membre VIP
Membre VIP

Messages : 264
Date d'inscription : 05/12/2007
Localisation : Franche Comté

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la spontanéité italienne

Message  lilas le Mar 8 Jan - 16:29

Etant adolescente, j'ai eu plusieurs petits copains italiens... et maintenant une amie italienne. A croire que je me sents bien avec ces gens du sud. Il n'y a pas longtemps mon amie m'avouait qu'elle n'aimait pas la mentalité des français. Elle trouve qu'ils ne sont pas très accueillants. Moi aussi je trouve que les gens manquent de chaleur et sont très individualistes. Quant à cette manière de tout garder pour soit, c'est vrai que ça n'est pas sain. Avant je disais plus facilement ce que je pensais, mais maintenant je fais attention à ce que je dis, et à la manière que je que le dis, surtout avec les autres femmes. Dans ma troupe de théâtre, il y a plus de femmes que d'hommes, 8 pour 2 hommes. Eh bien je peux vous dire que ça n'est pas simple...

lilas
Membre actif
Membre actif

Messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La spontanéité italienne

Message  Virginie le Mar 8 Jan - 18:51

Je suis d'accord avec toi quand tu dis que les italiens sont des gens sympas.
J'ai moi même une petite cousine qui est marié avec un iltalien et ce sont des gens adorables.
Nous avons eu droit un jour à un repas avec quelques spécialité du pays : Polenta, fromage et vin d'italie.
Mais il y a une chose dont on ne rigole pas avec eux, c'est quand tu parles Foot ...
Depuis qu'ils nous ont "volés" la coupe du monde grace à Marco M. Suspect (je ne citerai pas son nom car ça m'ecorche encore le langue) et à la provocation tout au long du match, je ne regarde plus un match de foot.
Et même sans ça j'en ai plein la casquette de voir des simulateurs taper dans un ballon.
Tout ça pour dire que les italiens sont des gens biens...
Biz biz !!!

Virginie
Membre ultra actif
Membre ultra actif

Messages : 258
Date d'inscription : 23/12/2007
Age : 37
Localisation : Langres (52) France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La spontanéité italienne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum